Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Création de Jacques Castagné (D.Ronflard)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 Ă  11 ans

Faire un bouquet

Pendant toute la belle saison, le jardin regorge de fleurs et de feuillages avec lesquels vous allez pouvoir réaliser des œuvres très personnelles, décorer votre intérieur au gré de vos envies ou de votre humeur ou faire plaisir à vos proches. Une création florale est une merveilleuse forme d’expression.

Il faut d’abord définir ce que l’on veut

Faire un bouquet, c’est d’abord répondre à une « nécessité intérieure » ; un coup de cœur pour une botte de roses, le graphisme d’une branche, ou le velouté d’une feuille sera le point de départ d’une création.

L’association des différents éléments d’un bouquet va nous amener à considérer la couleur, la structure des végétaux, leur texture et leur forme.

La couleur : on peut choisir de faire un bouquet unicolore, en camaïeu ou enfin en contraste de couleurs.

La forme : Un bouquet s’inscrit souvent dans une forme géométrique : ronde, triangulaire, allongée. C’est la forme des fleurs qui va conditionner la forme du bouquet. Avec des fleurs longues, en épi, on réalisera plutôt un bouquet linéaire. Avec des fleurs plates ou branchues, on optera plutôt pour un bouquet rond.

La structure : on prendra soin de varier les structures en associant des fleurs en calice, en capitule, et en ombelle. Pour un bon équilibre, mariez les grosses fleurs (roses, tournesol, gerberas…) avec des fleurs plus nerveuses (camomille, gypsophile, asters…). Et n’oubliez pas qu’un joli bouquet se fait rarement sans feuillage. Celui-ci apporte du volume et met en valeur les fleurs.

La texture : les textures lisses et brillantes contrasteront avec celles de végétaux rugueux et veinés.

C’est dans la mise en valeur des contrastes entre les différents éléments que va naître l’harmonie.

DES FLEURS BIEN PREPAREES DURENT PLUS LONGTEMPS

Une fois la sélection établie et le vase choisi, ce qui demande une réflexion, il faut préparer les végétaux  pour optimiser leur durée de vie.

On coupe nettement le bas des tiges  avec un sécateur ou une serpette et on retire toutes les feuilles qui pourraient nuire à la pureté de l’eau. Si les fleurs semblent avoir eu soif, plusieurs techniques peuvent être utilisées.

Les roses peuvent être complètement immergées dans l’eau fraîche pendant toute une nuit. Les fleurs à tige ligneuse (tige solide comme du bois) pourront être fendues sur quelques centimètres. Les fleurs tropicales (anthuriums, strelitzias…) pourront être vaporisées.

Pour lire la suite, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

Portrait de Nicole DuquesneNicole Duquesne
Section Art Floral SNHF
Société d'Horticulture des Yvelines

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent