Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Création de Jacques Castagné (D.Ronflard)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Présentation du dictionnaire pratique d'horticulture et jardinage de G Nicholson. 1892 1899

Illustration d'anémones. Planche du dictionnaire de G NicholsonLe dictionnaire pratique d'Horticulture et de Jardinage de G. Nicholson, Curateur des jardins royaux de Kew à Londres, a été traduit, mis à jour et adapté par S. Mottet, membre de la Société Nationale d'Horticulture de France, avec la collaboration de MM. Vilmorin-Andrieux et Cie, G. Alluard, E. André, G. Bellair, G. Legros, etc.

L'ouvrage, édité par Octave Doin, 8 place de l'Odéon, La Librairie Agricole de la Maison Rustique, 26 rue Jacob, et Vilmorin-Andrieux et Cie, 4 quai de la Mégisserie, a été imprimé à Évreux, par Charles Hérissey. Il s'ouvre par le rappel de la préface de G. Nicholson pour l'édition anglaise du « Dictionnary of gardening », paru de 1884 à 1887. Suit immédiatement une seconde préface de Séraphin Mottet, qui explique s'être autant livré à une adaptation qu'à une traduction, afin de prendre en compte les différences de climat et de goût entre les deux pays. Les articles fortement remaniés ou ajoutés par l'équipe de rédaction française sont d'ailleurs identifiés au fil des pages par les initiales de leurs rédacteurs. Dans la mesure du possible, les espèces ont été précisées par la mention des noms d'auteurs. L'actualité horticole a été prise en compte jusqu'au dernier moment, tant en ce qui concerne la palette végétale que sa nomenclature. Enfin, la lexicologie botanique a été abondamment complétée par l'équipe.

G. Alluard, des établissements Vilmorin-Andrieux, a été spécialement chargé du thème des cultures potagères. G. Bellair, jardinier en chef du parc de Versailles, a pris en charge les articles d'arboriculture fruitière. Ed. André, rédacteur en chef de la Revue Horticole, botaniste explorateur, etc., a bien voulu s'attacher à vérifier la nomenclature scientifique des plantes, en particulier des Broméliacées et des Orchidées. G. Legros, outre la rédaction de quelques articles, s'est spécialement consacré à la relecture des manuscrits et des épreuves. H. Dard a spécialement veillé à la bonne traduction de l'édition anglaise.

Parmi les illustrations gravées en noir dans le texte, Vilmorin-Andrieux en a fourni plus de 1 800, la Revue Horticole en ayant, grâce à son directeur M. Bourguignon, également mis beaucoup à la disposition des auteurs. Les autres illustrations proviennent de l'édition anglaise et ont été acquises par l'Éditeur Doin. Les chromolithographies sont, pour leur immense majorité, des oeuvres originales, spécialement commandées pour l'occasion à des artistes réputés dans le monde de l'édition botanique ou horticole et que nous avons déjà rencontrés au cours de notre étude précédente sur la Revue Horticole2. Citons ainsi E. Godard, A. Lefèvre, mais aussi Henri Caruchet3, Elisa Champin4, ainsi qu'Emmanuel Bruno, le dessinateur d'Édouard André5. Elles ont été gravées chez Minot (d'abord Minot et Cie, puis J. Minot).

Pour lire la suite, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

Portrait de Daniel Lejeune (JF.Coffin)Daniel Lejeune
Administrateur SNHF
Article paru dans Jardins de France
Mars 2009