Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF
http://www.

Création de Jacques Castagné (D.Ronflard)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Le jardin du Lac dans l'Yonne

Le jardin du LacQue faire d'un hectare de blé en bordure d'une grande pièce d'eau ? Si cette équation improbable se présente un jour à vous, allez voir Simone et Paul Delbaere à Cannes-Écluse en Seine-et-Marne. Leur Jardin du Lac vous donnera mille recettes pour composer, en quelques années et à partir de rien, le plus beau des havres fleuris.

La petite bourgade de Cannes-Écluse, à proximité de Montereau dans la vallée de l'Yonne, est riche en cours d'eau et en lacs, principalement issus de l'exploitation des sablières. C'est en bordure de l'un de ces lacs que Simone et Paul Delbaere ont jeté l'ancre de leur retraite après une carrière bien remplie d'agriculteurs.

Axé sur le lac
Le jardin a d'abord été dessiné tout en rondeur, avec comme axe principal la perspective du lac. Tout autour, des essences communes et locales, comme des peupliers, érables et prunus, ont été installées pour servir d'écrin protecteur et de toile de fond aux autres plantations. « Nous avons appliqué le principe de la Princesse Sturdza au jardin du Vasterival, que nous avons visité plusieurs fois : des arbres, des arbustes et des plantes basses, détaille Simone Delbaere. Si c'était à refaire, je choisirais peut-être des essences plus originales. Bien qu'aujourd'hui chaque plante, même la plus commune, ait bien pris sa place ».

Beau toute l'année
Ensuite, chaque massif a été conçu d'instinct, en fonction des goûts personnels, et avec l'objectif d'être attractif toute l'année. « Par exemple, je replante chaque année de nouveaux bulbes, qui seront laissés en place et vont se naturaliser », explique Simone Delbaere. Ce seront les premières floraisons... Puis vont s'épanouir les arbustes fleuris, les rosiers et les vivaces estivales. Au cours de l'été, les annuelles cultivées en pots ou en semis directs apportent des touches colorées. En hiver, beaucoup de plantes ont des feuillages persistants ou des branchages décoratifs, comme ce gros noisetier tortueux. Les plantes fragiles cultivées en pots, comme les fuchsias et les bégonias, sont rentrées dans l'auvent qui sert de cuisine en été et de serre froide en hiver.

Pour lire la suite, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

Agnès Guillaumin
Article paru dans Jardins de France en septembre 2008

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent