Recherche

Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF
http://www.

Création de Jacques Castagné (D.Ronflard)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

En Serbie, le jardin des sauterelles

Jardin serbe (S.Gerbault)Dans les montagnes serbes, le petit village de Skakavci (Sauterelles) s'est déjà fait une solide réputation d'accueil et d'hospitalité. Ici, le tourisme vert est en plein essor. Le chemin sinueux traverse le village et aboutit à un jardin "ethnique" où les plantes enlacent les vieux outils. Sauvés de l'oubli par leur propriétaire, ils racontent les traditions d'un peuple... À quelques kilomètres, à Sirogojno, un musée à ciel ouvert préserve les anciennes habitations et l'artisanat de l'époque.

Montagnes, collines vallonnées, prés fleuris, opulentes forêts de conifères et de feuillus... les images se succèdent ne laissant aucun moment de répit à l'oeil curieux. Un océan de verdure s'étend à perte de vue dans cette région à l'ouest de la Serbie. Les lacs, les rivières et les ruisseaux à l'eau limpide animent les paysages. Ici on aime la nature, on respecte la terre, on jardine non seulement pour le plaisir des yeux, mais surtout pour récolter fruits et légumes. Et les pivoines, oeillets, cosmos, immortelles... garnissent les fenêtres, tout comme dans les jardins de nos grand-mères... Sous ces latitudes, de très nombreux amoureux de la chlorophylle sont toujours en quête de la "perle rare", une nouvelle plante qui s'adaptera aux conditions climatiques rudes de la région : un été chaud, puis un hiver long et froid. On cherche, on échange et l'on fait pousser dans les jardins toutes sortes de plantes. Le petit jardin de Bozo reflète à merveille l'ambiance de la campagne serbe, sa douceur et sa mélancolie. Le passé se mêle délicatement au présent et remue inévitablement quelques souvenirs lointains.

Bozo y cultive ses fleurs et arbres fruitiers en valorisant quelques objets anciens qu'il a chiné, trouvé ou hérité de ses anciens. L'ensemble est délicieusement mis en scène : un banc en bois brut sous un pommier pour se reposer à l'ombre, ou encore le puits entouré de buis et de genévriers. Autrefois, presque chaque propriété possédait un puits pour son approvisionnement en eau. Aujourd'hui ils restent préservés comme éléments purement décoratifs.

Préserver l'héritage culturel
Sous ces latitudes et depuis toujours, les paysans bâtissent leurs maisons en respectant la nature : faites de pierre et de bois, principaux matériaux de construction, elles se fondent harmonieusement dans le paysage et nous entraînent dans une autre époque... C'est à sa façon que le propriétaire de ce charmant jardin tâche de conserver les traces des siècles passés, de la vie des habitants de la campagne et de la montagne de sa région. Plusieurs outils y trouvent leur place. Une vieille roue de charrue sert de tuteur pour les plantes volubiles à l'exemple de l'ipomée de l'Himalaya, qui y déroule ses longs bras. Une tresse d'ail ou de piment, hissée haut pour mieux sécher au soleil, devient aussi élément décoratif mais fort utile. Les géraniums s'alignent et longent la clôture reliée par des liens en osier. Les roses trémières et les dahlias y côtoient les véroniques. Près du puits, le bouquet immense de crocosmias apporte de la couleur et égaye l'ensemble. De nombreuses plantes aromatiques et condimentaires à l'exemple de la menthe, du thym et du laurier, de la camomille ou de la verveine trouvent ici une place de choix, car indispensables à la cuisine et à la santé. Le verger avec les pruniers, pommiers et abricotiers n'est pas loin et ses récoltes permettront de confectionner à l'automne les fruits secs, les jus et de savoureuses confitures pour mieux traverser les longs
mois de l'hiver.

L'écomusée Sirogojno
De nombreux villages reculés se cachent dans ce pays à la nature préservée. Au printemps, les prairies de la montagne Zlatibor (le pin d'or), réputée pour ses beautés naturelles et l'air pur, se recouvrent de narcisses. En hiver, sous un épais manteau de neige, les paysages calmes et paisibles offrent un spectacle d'une beauté rare. Entourée de quatre monts à 1 500 mètres d'altitude, Zlatibor est un massif montagneux très étendu, avec des paysages de pâturages, de forêts de pins et de collines arrondies parsemées de maisons pastorales. Jusqu'à 600 mètres d'altitude croissent plus de cent espèces différentes d'herbes et de fleurs de montagne. Plus haut, le paysage est dominé par les conifères, pins blancs et noirs, sapins et mélèzes. On y croise encore des ours et des loups, et plus bas des renards, des sangliers, des lapins...

Pour lire l'article, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

Snezana Gerbault
Article paru dans Jardins de France en mai 2008

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent