Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Création de Jacques Castagné (D.Ronflard)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Horticulture et pépinières en Ile de France

Pépinières de vivaces (C.Secq)Une concurrence très vive s’exerce en Ile-de-France, où l’importance des débouchés attire des produits de toute origine (Anjou, autres régions, importations...).


Il en est résulté une pression croissante sur les entreprises, obligées d'ajuster toujours leur production aux conditions de marché. Cette concurrence, s'est traduite par un rééquilibrage au sein de l’horticulture : la fleur coupée et en particulier la rose perdent du terrain par rapport à la plante en pot et à massif. Les difficultés de la fleur coupée ont du reste gagné les autres régions qui écoulaient leur production sur le marché parisien. La production s’est développée dans des pays à bas coût de main d’oeuvre, et les fleurs coupées qui arrivent à présent sur Rungis sont en majorité importées.

Les problèmes de concurrence se doublent de ceux relatifs à la main d’oeuvre : sa rareté et son coût sont un souci constant au regard de l'équilibre économique des exploitations.

Il en est déjà résulté une forte restructuration de ce secteur, qui a perdu une bonne moitié de ses effectifs entre 1988 et 2000.Face aux importations massives de produits de toute origine à prix bas, l'Ile-de-France fait jouer ses atouts spécifiques de qualité et fraîcheur et une bonne technicité. Aussi les horticulteurs accordent-ils de plus en plus de place à la promotion de leur production à travers la participation à de nombreux salons et manifestations commerciales. Une station commune d'expérimentation a d'ailleurs été mise en place avec les pépiniéristes.

Synthèse documentaire réalisée par Julie Dujardin
SNHF 2011

Télécharger l'article complet...

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent