Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Decorosier Emera grimpant (Verdia)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Les règles de nomenclature : histoire et fonctionnement

Valéry Malécot
Agrocampus Ouest - centre d'Angers
Institut National d'Horticulture et de Paysage

Les règles de nomenclature constituent un ensemble de principes, règles et recommandations permettant d'attribuer un nom à un organisme. Si l'on considère un nom d'organisme comme un mot d'une langue particulière, les règles de nomenclature pourraient correspondre à la grammaire de cette langue. Elles déterminent, entre autres, la manière dont doit être rédigé le nom, mais aussi son existence aux yeux des scientifiques. Ainsi, un ensemble de critères détermine l'existence ou non d'un nom, ce que l'on désigne selon les codes, sous les termes de disponibilité, établissement ou publication valide. Pour reprendre l'analogie avec la grammaire, il s'agit alors non seulement de rédiger un mot, mais aussi de dire que les seuls mots à utiliser sont ceux présents dans un dictionnaire donné (et qui ont suivi un processus particulier pour être autorisés à y être présents). De plus, avant de déterminer le nom à donner à un taxon, il faut avoir réalisé des choix taxonomiques (tout comme il faut avoir fait une phrase pour écrire correctement un mot, en particulier un nom ou un verbe). En nomenclature biologique, ces choix taxonomiques sont principalement le choix du rang auquel le taxon doit être reconnu (s'agit-il d'une espèce, une sous-espèce ou une famille ?), et le choix du taxon supérieur (à quel genre, à quelle espèce, appartient-il en particulier ?).

V. Malécot (2008) Les règles de nomenclature : histoire et fonctionnement. In: Veuille M., Drouin J.-M., Deleporte P. & Silvain J.-F. (coords.) Linnaeus - Systématique et Biodiversité [Biosystema 25]. Société Française de Systématique, Paris : 41-76.

 

TELECHARGER L'ARTICLE EN PDF

 

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent