Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Decorosier Emera grimpant (Verdia)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

La nomenclature botanique

Valéry Malécot
Agrocampus Ouest - centre d'Angers
Institut National d'Horticulture et de Paysage


Toute communication au sujet d'une plante nécessite l'utilisation d'un nom, il est fréquent d'utiliser les noms scientifiques (ou noms latins) lorsque l'on parle de plantes sauvages, et d'employer des noms de cultivars lorsque l'on aborde les plantes cultivées. La création, la « gestion », et la rédaction des noms doivent cependant respecter des règles qui sont répertoriées dans des Codes internationaux de nomenclature, soit « botanique » (CINB) dans le cas des plantes sauvages soit « des plantes cultivées » pour les plantes horticoles (CINCP). Par contre, quel que soit le cas, les noms vernaculaires et les désignations commerciales ne sont pas concernés par ces Codes.

V. Malécot (2008) La nomenclature botanique : les Codes internationaux de nomenclature botanique et horticole. In: D. Prat, A. Raynal-Roques & A. Roguenant (eds). Peut-on classer le vivant ? Linné et la systématique aujourd'hui (actes du colloque, Dijon 31 janvier - 3 février 2007). Belin, Paris : 403-409.

 

TELECHARGER L'ARTICLE EN PDF