Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF
http://www.

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Dahlias : un peu d'histoire

La production angevineUNE PLANTE ORIGINAIRE DU MEXIQUE
Que de chemin parcouru depuis cette année 1789, où les premières graines de cette plante furent envoyées par le professeur don Vicente Cervantès, directeur du jardin botanique de Mexico, à l'abbé Antonio Cavanilles, lui-même professeur et futur directeur du jardin botanique de Madrid de 1801 à 1804 !
Appelé dans son pays d'origine Chichipatli ou Acocopatli, son nom de "dahlia" lui fut donné en hommage au botaniste suédois Andreas Dahl, élève de Linné. Cette plante ne comportait sans doute à l'origine que quatre ou cinq variétés à fleurs simples. Peu à peu, elle conquit toute l'Europe sans que son utilisation soit bien définie. Elle a été considérée longtemps comme un légume-racine, consommé paraît-il, par les indigènes du Mexique. Une expédition du début du XIXe siècle, à laquelle participa Aimé Bonpland, recueillit cette même plante, que ces voyageurs botanistes baptisèrent "georgina", en la dédiant à John Gottlieb Georgi, professeur de botanique à Saint-Pétersbourg. Ce nom lui est resté longtemps, principalement dans les pays nordiques et de l'est de l'Europe. Il fut malgré tout supplanté par celui de dahlia, en prenant en compte l'ancienneté de ce
dernier.

DECLENCHEUR DE PASSIONS
Le dahlia a très vite suscité des passions. Au début du XIXe siècle, il était devenu si recherché (notamment les coloris violet) qu'il atteignit des prix très élevés. Cette mode permit à quelques obtenteurs de faire fortune.

Ets Ernest Turc (M Rocher)LA PRODUCTION FRANÇAISE
La production française représente 55 Ha, dont environ 50 en Anjou, pour une production de 5 millions de tubercules commerciaux. Ces 55 Ha de culture représentent à la fois les surfaces de culture de pieds-mères, de multiplication et de culture commerciale. Cette production est à mettre en regard de celle des Pays-Bas qui couvre 450 Ha (8 fois plus). L'importance de cette production a permis la rationalisation de la culture et de réaliser, pour certaines variétés, une production de masse très spécialisée, qui permet de réduire considérablement les coûts de production et donc les prix de vente.

Pour lire la suite, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

 

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent