Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Acheter, planter et soigner les dahlias

Attention aux tubercules flétris (C.Secq)BIEN ACHETER
Lors de l'achat, ne regardez pas que la photo sur la pochette. Examinez aussi le tubercule. Il faut vérifier que celui-ci présente un beau collet, entier, ferme, sain, ni pourri ni desséché. C'est lui qui contient toute la plante en devenir. Les "patates" qui l'accompagnent doivent être fermes, mais elles ne servent que de réserves, pour un démarrage plus rapide. Il est bien plus important de choisir un beau collet que de choisir un gros tubercule. Les conditionnements doivent être aérés pour permettre au bulbe de respirer. Les photos qui accompagnent le nom de la variété ne montrent que la fleur et non la plante en végétation. Il est donc indispensable de vérifier sur l'emballage les indications concernant sa hauteur maximale (de quelques dizaines de centimètres à près de deux mètres !).

Choisissez le Label Rouge
Trop de dahlias sont commercialisés avec une qualité insuffisante ou une conformité douteuse. Ces négligences, en compromettant la satisfaction du consommateur, nuisent à l'image du produit. Pour défendre les intérêts des jardiniers, la section Dahlia de la SNHF a lancé une procédure de mise en place d'un Label Rouge, en collaboration avec l'ensemble des producteurs français. Depuis février 2011, vous pouvez trouver des dahlias labellisés dans les rayons des jardineries. Ils sont facilement reconnaissables par le célèbre logo que tout le monde a déjà vu sur les poulets par exemple. Le dahlia est la seule plante, avec le gazon, à bénéficier pour l'instant de ce label qui garantie à l'acheteur une plante aux qualités supérieures et donc un meilleur résultat.

Pour lire la suite, TELECHARGER L'ARTICLE EN PDF

 

Jeunes pousses de dahlia (C.Secq)BIEN PLANTER
Comme pour tout végétal, l'installation au jardin demande à être bien préparée. Le choix de l'exposition est important, un maximum de soleil et une situation bien aérée permettant d'obtenir le meilleur fleurissement. L'abri des vents dominants évitera la casse des tiges. La période de plantation va du 15 avril au 15 juin, c'est-à-dire dès que les gelées ne sont plus à craindre.
Un sol argileux, une terre forte, conviennent bien, enrichis en matières organiques quelque temps avant la mise en place et bien travaillés en profondeur. Dans une terre lourde, il appréciera un apport de sable à la plantation. Les tubercules sont à recouvrir de terre sur 5 à 8 cm, en ménageant une petite cuvette pour maintenir par la suite l'eau d'arrosage. Une plantation trop profonde risque de fatiguer le tubercule pour sa sortie de terre, une mise en place à fleur de terre provoque le dessèchement du bulbe.

Pour lire la suite, TELECHARGER L'ARTICLE EN PDF

Virose du dahlia (M.Dubois BHR)LES BONS SOINS
Dès la plantation, un bon arrosage mais sans excès est utile pour aider le développement du tubercule et provoquer la sortie des jeunes pousses. Celle-ci intervient en général au bout d'une à deux semaines de plantation. Dès qu'elles apparaissent, il faut veiller à les protéger des escargots et autres limaces (par exemple avec du Ferramol, un nouveau produit d'origine naturelle et de longue durée d'action). Le dahlia aime avoir le pied au frais. Un bon paillage lui plaira. Si vous utilisez un paillis fin, cela empêchera en plus les limaces et escargots d'accéder aux tiges. L'entretien consiste ensuite à l'élimination des fleurs fanées pour permettre de nouvelles floraisons.

UNE PLANTE PEU SENSIBLE AUX MALADIES ET PARASITES
Bien nourrie et régulièrement arrosé, le dahlia est très résistant aux attaques, quel qu'elles soient.
En fin de saison, par temps humide, les dahlias peuvent √™tre attaqu√©s par l'o√Įdium qui cr√©√© un duvet blanc sur le feuillage ou par la pourriture grise. Ces maladies cryptogamiques se combattent avec un fongicide. Des feuilles marqu√©es par des t√Ęches jaunes, c'est la mosa√Įque du dahlia. Pour lutter contre cette maladie √† virus, arrachez le pied et br√Ľlez-le. Parfois, c'est le collet, √† la base des tiges qui pourrit. Arrachez le pied et br√Ľlez-le. Ne replantez pas au m√™me endroit.

Pour lire la suite, TELECHARGER L'ARTICLE EN PDF