Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Groseillier à grappes (Ribes rubrum)

Ribes rubrum (D.Lejeune)Le groseillier à grappes appartient à la même famille que le cassis, avec lequel il partage nombre d’analogies. Plus encore que le cassis, le groseillier supporte mal la chaleur, la sécheresse, les expositions chaudes ou ventées. Il se montre plus sensible au calcaire. Les variétés de groseilliers s’avèrent suffisamment autofertiles pour fructifier sans pollinisation croisée.

La culture du groseillier est calquée sur celle du cassissier : multiplication par bouturage ligneux (excepté le groseillier raisin qui est greffé sur le groseillier doré,
Ribes aureum), conduite en touffe ouverte, renouvellement des branches tous les quatre ans, même entretien du sol et même fumure.

Le groseillier à grappes commence à produire à 4/5 ans. La maturité est plus étalée que chez le cassissier : on dispose de 10 à 15 jours pour effectuer la cueillette. La récolte s’échelonne de la fin juin à la mi-août, selon les variétés et les stations. Utilisation : frais, confitures, sirop. Conservation par le froid comme pour le cassis.

La plupart des groseilliers à grappes sont issus de Ribes vulgare qui pousse dans des lieux humides de l’Europe occidentale : France, Belgique. On trouve des variétés à fruits blancs, roses et rouges, celles à fruits rouges étant les plus cultivées.

Variétés de groseilliers (M.Gautier)

Michel Gautier
Article paru dans Jardins de France juin 2009

Téléchargez l'article en PDF...