Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Orchidées malgaches

Sur les pas de Marcel Lecoufle
Madagascar fut le paradis des espèces tropicales, un paradis perdu que nombre de passionnés souhaiteraient faire revivre... Beaucoup d'orchidées d'origine malgache ont heureusement été préservées de la dégradation du milieu grâce aux botanistes, au nombre desquels Marcel Lecoufle. Ce dernier les a non seulement sauvegardées, mais aussi adaptées et multipliées. Sa collection unique, que nous vous proposons de découvrir, est classée collection nationale par le CCVS (Comité des collections végétales spécialisées).
La richesse de la flore de Madagascar s'explique par la variété des climats, due à ses différentes latitudes et altitudes. Face à la disparition spectaculaire des forêts (110 000 ha brûlés chaque année), Marcel Lecoufle - qui s'est rendu dans l'île en 1967, 1973, 1980 et 1983 - a mis en place un programme de sauvetage et de multiplication des espèces rencontrées sur place. Une époque cependant bien révolue car, aujourd'hui, les lois du Cites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction) rendent toute importation impossible ! Doit-on s'en réjouir, compte tenu de la conjoncture économique de l'île ?

Belles de jour et de nuit
La collection Marcel Lecoufle comprend une centaine d'espèces endémiques malgaches sur les mille espèces de l'île. Au total, 2 000 espèces et hybrides sont cultivés par l'entreprise. Très diverses, les orchidées malgaches ont un intérêt pour le collectionneur et pour le simple amateur de plantes originales. Beaucoup d'entre elles ont des fleurs aux coloris blancs ou verts, parfumées la nuit. Cette caractéristique leur permet d'attirer les espèces de papillons qui les pollinisent. Les orchidées malgaches sont essentiellement des plantes de climat chaud ou tempéré-chaud. Un grand nombre d'entre elles peuvent être cultivées sous nos climats comme plantes d'intérieur.

Pour lire la suite, TELECHARGER L'ARTICLE EN PDF

Agnès Guillaumin
journaliste
Article paru dans Jardins de France
Novembre 2008

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent