Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF
http://www.

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Reconnaître les grandes familles de rosiers

Les hybridations successives ont tant mêlé les espèces qu'il n'est plus possible de classer botaniquement les rosiers, hors les botaniques. Il y a quelques années, les professionnels, afin de parler un même langage, se sont entendus pour reconnaître cinq grandes familles, selon le port de l'arbuste et la disposition des fleurs.

Les rosiers buissons à grandes fleurs
portent les roses les plus majestueuses. D'un diamètre de 9 à 13 centimètres, parfois plus, elles ont des formes différentes selon la taille des pétales, leur nombre et leur implantation les uns par rapport aux autres : cette forme est dite moderne, "turbinée", ou ancienne (rose à quartiers, en coupe, en rosette...). Les arbustes mesurent de 60 centimètres jusqu'à 1 mètre/1,50 mètre. Ils sont qualifiés d'uniflores lorsque leurs tiges portent une seule fleur, de pluriflores lorsqu'elles en ont plusieurs, jusqu'à cinq ou six. Ce sont ces rosiers qui étaient autrefois appelés "hybrides de thé", descendant des fameux rosiers à odeur de thé, ramenés de Chine au XIXe siècle (imprégnés de l'odeur des feuilles de thé avec lesquelles ils voyageaient).
La floraison est brève, en mai, mais le plus souvent, maintenant, "remontante", se poursuivant jusqu'aux gelées, avec éventuellement une interruption au coeur de l'été. C'est parmi ces variétés que se trouvent les roses les plus parfumées. Utilisés en massifs, en petits groupes, parfois même isolés, ces rosiers permettent aussi d'obtenir de très belles fleurs pour confectionner des bouquets.

Les rosiers buissons à fleurs groupées
épanouissent sur chaque tige des inflorescences de cinq à six, jusqu'à plusieurs dizaines, de roses plus petites, de 4 à 9 centimètres de diamètre. Ces fleurs ont également des formes différentes, avec un nombre plus ou moins important de pétales, parfois simplement cinq comme les églantines, entourant le coeur des étamines. Ces rosiers mesurent entre 50 et 90 centimètres selon les variétés. Ils sont généralement très florifères, en durée et en intensité. Et certains sont également très parfumés.
Ils sont à utiliser en massifs, ou pour border une allée, un mur, un massif d'arbustes... Leurs inflorescences sont intéressantes pour composer des bouquets champêtres. Ce sont ces rosiers qui étaient autrefois - et encore dans certains catalogues - appelés floribundas et polyanthas, ces derniers portant des inflorescences plus fournies de fleurs un peu plus petites.

Pour lire la suite, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

Article paru
dans Jardins de France
Spécial Roses
Mai 2007

Découvrez les activités de la section Roses de la SNHF.

 

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent