Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Savoir acheter et bien choisir ses rosiers

Vous allez planter vos rosiers pour dix, vingt ans ou plus, en désirant profiter le plus rapidement possible de leur somptueux décor. Alors, pour les choisir et vous assurer la meilleure réussite, ne vous fiez pas à un prix attractif, mais recherchez la meilleure qualité.

La commercialisation des rosiers se fait sous plusieurs formes, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Vous la choisirez en fonction du lieu d'achat, de l'époque, des variétés disponibles, également des quantités nécessaires donc de votre budget.

Deux grands groupes peuvent être distingués : les rosiers vendus en repos de végétation et les rosiers vendus en cours de végétation.
- les rosiers à racines conditionnées (racines nues, pochettes, mottes prêtes à planter, pots), en arrêt de végétation, ne sont pas enracinés. Leur plantation doit donc être effectuée en période de repos végétatif - entre octobre et mars - pour assurer une bonne reprise. C'est un peu plus compliqué,
mais plus économique.
- les rosiers cultivés en conteneurs (2 litres ou plus, selon les pépiniéristes), vendus en cours de végétation, sont déjà enracinés dans leur pot. C'est plus facile pour la reprise,

Rosiers vendus à racines nues
C'est la pr√©sentation la plus √©conomique, sous laquelle les rosiers sont envoy√©s par correspondance et souvent vendus par les p√©pini√©ristes, √† l'unit√© ou par botte, sans conditionnement individuel. C'est aussi sous cette forme qu'ils sont plut√īt destin√©s aux utilisateurs professionnels, espaces verts et entrepreneurs du paysage. Les rosiers sont arrach√©s lorsque le bois est form√© et bien m√Ľr (ao√Ľt√©), les tiges et les racines raccourcies (habillage) pour faciliter l'emballage et le transport. Chez le producteur, en attendant la livraison, puis sur le lieu de vente, ils doivent √™tre mis en jauge et abrit√©s du gel et de la pluie, ou conserv√©s dans un local √† atmosph√®re contr√īl√©e. Au moment de l'achat - si possible - surveillez qu'il n'y ait ni meurtrissure sur les tiges, ni racines endommag√©es, ni feuilles, ni branches mortes, ni rejets au niveau du point de greffe. Ces rosiers sont √† planter entre octobre et mars, la meilleure p√©riode se situant de mi-octobre √† mi-d√©cembre, et la date limite acceptable d√©pendant de la situation g√©ographique et des conditions climatiques de la saison. En attendant la plantation, ils doivent √™tre conserv√©s en jauge, dans du sable fin ou de la tourbe, en ext√©rieur ou sous abri a√©r√© non chauff√©. Il faut √©viter tout dess√®chement entre la sortie de la jauge et la plantation, praliner les racines, planter tr√®s rapidement, arroser abondamment

Rosiers conditionnés en pochette
Les racines nues sont protégées par un mélange tourbeux humide, le tout conditionné dans une pochette de plastique transparente, agrémentée d'une grande étiquette. Celle-ci donne une photo de la rose épanouie et des conseils de plantation.

Pour lire la suite, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

Article paru
dans Jardins de France
dossier spécial Roses
Mai 2007

Découvrez les activités de la section Roses de la SNHF.

 

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent