Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF
http://www.

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

L'eau et la photosynthèse, un compromis à gérer

Aegopodium (C.Secq)Les plantes éliminent 95% de l'eau qu'elles absorbent au niveau des parties aériennes. Ce phénomène, appelé évapotranspiration, est régulé principalement au niveau des stomates dont l'ouverture est pourtant indispensable à l'entrée du CO2 au cours de la photosynthèse.
Les principaux modes de fonctionnement photosynthétique permettant aux plantes de réduire leurs pertes en eau tout en maintenant une photosynthèse efficace seront présentés.
La photosynthèse est le mécanisme par lequel certains organismes sont capables d'utiliser directement l'énergie lumineuse pour synthétiser des composés organiques. C'est un mécanisme biologique d'oxydo-réduction qui se déroule dans le chloroplaste et qui peut être subdivisé en 2 phases :
(i) les réactions de la phase "claire" au cours desquelles l'énergie lumineuse est transformée en énergie chimique sous la forme d'ATP et de NADPH+H+ avec production d'O2
(ii) les réactions de la phase "sombre" qui, par réduction de CO2 et consommation de l'ATP et du NADPH+H+ produits au cours de la phase claire, aboutissent à la synthèse d'hydrates de carbone.

Ces 2 phases se déroulent dans différents compartiments du chloroplaste : les thylacoïdes qui renferment toute la machinerie permettant la transformation de l'énergie lumineuse en énergie chimique et le stroma dans lequel se trouvent les systèmes enzymatiques permettant la synthèse des hydrates de carbones.

TELECHARGER L'ARTICLE EN PDF

Portrait de Jean-Louis HilbertJean-Louis Hilbert
UMRST, Université de Lille / INRA

Colloque scientifique "L'eau en horticulture, économiser maintenant" 2007

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent