Recherche

Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Le sol, milieu de vie et de culture

Le sol, une terre pleine de vie

Le sol est un des éléments déterminants de la réussite de votre jardin. Il est constitué principalement d’éléments minéraux : du sable, de l’argile, du limon et de l’humus, un composant primordial à sa fertilité. L’obtention de l’humus stable (à l’état minéralisé) à partir des déchets organiques est permise par la vie souterraine (micro-organismes, champignons, lombrics, cloportes…) Cette lente décomposition produit
non seulement l’humus, mais également les éléments nutritifs des plantes tels les nitrates ou les sels de phosphate. La vie organique est donc indispensable pour faire de votre sol une terre fertile.

Reconnaître les qualités de votre terre

Le sol est constitué de poussière de roche plus ou moins fine. L’idéal d’une terre est de posséder l’ensemble de la palette. Le sable est l’élément le plus grossier, l’argile le plus fin. Le sable est léger, mais ne retient guère l’eau. L’argile est lourde, surtout quand elle est gorgée d’eau.
Une terre à la végétation spontanée luxuriante, qui laisse facilement pénétrer la bêche et dont la moindre motte contient une abondance de vers de terre, est un paradis pour jardin.
En revanche, une terre sèche à peine quelques heures après une pluie ou, au contraire, qui « colle » aux
bottes, doit être améliorée.
La profusion de certaines plantes spontanées, chiendents, plantains ou potentilles faux-fraisiers, sont les symptômes d’un sol pauvre, en cours d’épuisement.

Le test du petit boudin

Tentez de rouler un «boudin» entre vos mains avec un échantillon de votre sol.
Vous n’y arrivez pas ?
Votre terre est très sableuse (- de 5 % d’argile).
Un boudin est formé. Courbez-le de façon à former un anneau.
L’anneau s’effrite ? Vous avez une terre franche (entre 5 et 10 % d’argile).
L’anneau se maintient facilement ? Votre terre est lourde (plus de 10 % d’argile).

Redonner de la vie à votre sol

La vie souterraine décompose une partie du compost en sels minéraux. Exactement les mêmes que ceux fournis par les engrais de synthèse, mais avec en complément une gamme beaucoup plus complète d’oligoéléments.
Cette vie produit également l’humus. En se combinant, l’humus et l’argile constituent des assemblages que les agronomes nomment «complexe argilo-humique». Observez la terre de près et remarquez la présence de minuscules granulés, véritable vivier de la nourriture de la plante. Avec leur présence, la terre devient souple et facile à travailler.

Lire la suite...

Eric Prédine
agronome, auteur, Saluterre
Conférence dans le cadre de la journée à thème de Paris 2013

Voir la publication