Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Lutte contre le réchauffement climatique

Photo de végétation au pied d'immeublesLes végétaux permettent la régulation de la température en ville et dans les bâtiments implantés à proximité (ombrage, effet brise vent, absorption de l'énergie lumineuse...). Par l'évapotranspiration, ils humidifient l'air. Par la photosynthèse, ils stockent le carbone contenu dans le CO2 contribuent ainsi à la réduction des gaz à effets de serre. Par ce même processus de photosynthèse, ils libèrent de l'oxygène.

LE RÔLE DES PLANTES DANS LA RÉGULATION DE LA TEMPÉRATURE

Le végétal joue un rôle important en ville dans la régulation thermique. En effet, on constate qu'il fait toujours plus chaud dans les zones urbaines. La température ambiante des ensembles urbains peut dépasser de 5 à 7°C celle des zones rurales environnantes.

Les végétaux, en particulier les arbres, peuvent limiter l'effet « îlot thermique urbain », phénomène créé par la différence de température entre les zones urbaines et les quartiers excentrés dû aux surfaces réfléchissantes dures telle que le béton.

Les surfaces végétalisées peuvent absorber 80% de l'énergie lumineuse des rayonnements solaires pour produire de la biomasse par le mécanisme de la photosynthèse. Elles ne réfléchissent que 20% de l'énergie solaire dans l'atmosphère, mais elles procurent aussi de l'ombre (S. W. Peck et C. Callaghan, 1999)

Les végétaux ont la capacité de diminuer la température par l'ombrage qu'ils procurent. Le feuillage peut filtrer de 60 à 90% du rayonnement solaire. Une différence de température de 3,5° entre un centre ville et un quartier longeant une bande de végétation d'une profondeur de 50 à 100m peut être observée. (Source non connue)

La différence de température à proximité de la végétation induit la formation de brises par convection (montée de l'air chaud et descente de l'air froid). Un parc boisé peut ainsi entraîner une brise de 12km/h. (Source non connue)

Pour lire la suite, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

Mathilde Anderson
Recherche documentaire
"Le cercle vertueux du jardinage"
SNHF 2008

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent