Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Végétaux et prévention des risques pour l'environnement

Photo du Square de MénilmontantLes végétaux ont la capacité de fixer et de dégrader des substances chimiques polluantes et contribuent ainsi :
- à l'amélioration de la qualité l'air extérieur comme intérieur,
- à la filtration des eaux qui ruissellent vers les nappes phréatiques ou les rivières.
Les végétaux limitent le ruissellement et préviennent ainsi des inondations et de l'érosion des sols. Les végétaux absorbent les sons alors que les surfaces dures les réfléchissent. Ils contribuent (mais très faiblement) à réduire le niveau sonore.

FIXATION DE PARTICULES FINES ET DÉPOLLUTION DE L'AIR

Les grands espaces boisés permettent aussi de filtrer les poussières en suspension selon la nature des feuilles. Le choix de plantes appropriées peut réduire considérablement la concentration de polluants dans l'air.
P. Bolund et S. Hunhammar (1999) démontrent que jusqu'à 85% des polluants atmosphériques concentrés dans un parc peut être filtré au moyen d'une combinaison adéquate d'arbres. Dans la rue cette proportion atteint 70%.

Le Chicago Urban Forest Project a évalué que les arbres de cette ville absorbaient 5 500 tonnes de polluants atmosphériques par année et ont un véritable impact sur la qualité de l'air (P. Bolund et S. Hunhammar, 1999).

Les arbres réduisent aussi la concentration en polluants gazeux, comme l'ozone troposphérique, le monoxyde de carbone et l'anhydride sulfureux (J. F. Dwyer et coll., 1992). Une étude à Los Angeles dans les années 1970 a mesuré que les pins pourraient retirer environ 8% de l'ozone de l'air et diminuer de 49% la concentration autour des feuilles. La ville de Toronto rapporte qu'une réduction de 45% de l'ozone entraînerait 83 décès de moins par an, 195 admissions à l'hôpital en moins et permettrait des économies se situant entre 400 millions et 1,2 milliard de dollars (ville de Toronto, 1998).

Pour lire la suite, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

Mathilde Anderson
Recherche documentaire
"Le cercle vertueux du jardinage"
SNHF 2008

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent