Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF
http://www.

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Jardins des plantes du bien-être

LES  PLANTES

Dans le vaste monde des plantes utilitaires existent des groupes de végétaux que l’on peut rassembler sous le terme de « plantes du bien-être » (terme peut-être un peu plus général que « plantes de santé »).
On y trouve :
►les plantes médicinales, les simples, les plantes de la santé, les plantes toxiques ;
►les plantes aromatiques et condimentaires, les épices ;
►les plantes à parfum, les plantes cosmétiques, les plantes de la beauté ;
►les plantes textiles et plus généralement, les plantes à fibre ;
►les plantes tinctoriales et colorantes ;
►Les plantes insecticides et insectifuges.

Il s’agit là d’un regroupement purement arbitraire qui reste, bien sûr, discutable. En sont exclues, le plus souvent, les plantes alimentaires, les plantes ornementales et les plantes industrielles.


LES  JARDINS

Ces types de végétaux sont principalement présentés dans ce que l’on appelle les jardins des simples, jardins de plantes médicinales et aromatiques, herbularius, jardins médiévaux, jardins de curé, jardins à thèmes, jardins des sens, constituants eux-mêmes une partie, voire la totalité, des structures qui les hébergent et qui sont très diverses :

►Jardins botaniques (Angers, Montpellier, Tours, Paris…)
►Jardins conservatoires (Milly, La Gacilly, Castre, Lauris, Mouans-Sartoux…)
►Jardins de musée (Cholet,  Beaune, Cluny…)
►Jardins de monuments : château (Chamerolles), commanderie (Coulommiers), abbayes (Vauclair, Daoulas, Fontevraud), prieuré (Salagon, Saint Michel, Orsan), chapelle (St Blaise à Milly…)
►Jardins municipaux et autres (Chemillé, Nyons, Digne, Saint Brisson…)
►Jardins privés (Yvoire, Wy-Dit-Jolie-Village, Saint Ay…)


Présentations dans les jardins

Les plantes peuvent être présentées de façons diverses (par types d’utilisations, propriétés, organes des sens sollicités, origines géographiques, milieux naturels, classifications systématiques…)


Objectifs et actions développées par ces jardins

►Pédagogique-scientifique (ex outil de reconnaissance pour étudiants en faculté de pharmacie, formations diverses, conseils…)
►Pédagogique-ludique (ex animations pour classes scolaires et centres de loisirs)
►Pédagogique grand-public (ex visites libres ou guidées des jardins pour tous publics)
►Scientifique (ex conservation, protection, recherche botanique et agronomique)
►Technique (ex production semences et plants)


UN EXEMPLE DE JARDIN DE PPAM (*)

le Conservatoire National des Plantes à Parfum, Médicinales, Aromatiques et Industrielles (CNPMAI)

Le conservatoire est localisé à 60 km  au sud de Paris, dans le sud-est de l’Essonne, en lisière de la forêt de Fontainebleau, au cœur du Parc Naturel Régional du Gâtinais français.

Le Conservatoire est une association loi 1901 constituée en 1987 par les professionnels de la filière PPAM pour être un outil à leur service (une source de diversité végétale).

Il est financé à 50% par les pouvoirs publics et s’autofinance pour les 50% restants (vente de semences et plants, exploitation touristique et pédagogique du site).

Il emploie 8 salariés et s’étend sur 4 hectares.

Objectifs

le Conservatoire a su associer agronomie,  botanique et pédagogie pour répondre aux besoins de activités suivantes :

►Conserver une large diversité génétique des PPAM (France, Europe)
►Valoriser et mettre à la disposition des utilisateurs un matériel végétal adapté, nouveau, amélioré ou tout simplement clairement identifié
►Participer à la protection de notre patrimoine naturel (espèces menacées notamment)
►Sensibiliser tous les publics à la richesse des Simples et à la sauvegarde de la biodiversité


Actions

Le Conservatoire a su
►Conserver et produire en Agriculture Biologique des centaines d’espèces utilisées dans les filières PPAM
►Approvisionner et renouveler ses collections végétales chaque année par du matériel sauvage et cultivé
►Pourvoir en variabilité génétique les différents programmes du réseau national d’expérimentation-recherche sur les PPAM
►Apporter conseil et appui technique dans les domaines de ses compétences
►Contribuer à la valorisation des filières PPAM et de la biodiversité
►Préserver les espèces médicinales et aromatiques menacées

(*)PPAM : Plantes Aromatiques et Médicinales

Lire la suite...

Bernard Pasquier
Directeur du CNPMAI
Conférence dans le cadre des journées à thème "Jardins, environnemenet et santé" Paris 2010

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent