Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF
http://www.

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Se débarrasser des taupes

Taupe (Taupegreen)Comment piéger les taupes, sans nuire à l’environnement ?
Simple et écologique, le piège traditionnel est un moyen redoutable, le seul autorisé en culture biologique. Il nécessite une bonne connaissance de l’animal et de ses habitudes. Succès garanti !

Des taupinières qui se succèdent jour après jour… Pour les amateurs de belle pelouse, la taupe peut vite devenir l’ennemi n° 1. Que faire et comment venir à bout de cette petite bête qui creuse des galeries souterraines ? Répulsifs, ultra-sons, fumigènes, poisons,  pétards, colle à papier peint, pièges à taupes… difficile de s’y retrouver !

Connaître son mode de vie…
La taupe creuse des galeries souterraines et se déplace sans cesse pour manger des vers de terre. C’est un animal solitaire et, dès que ses petits arrivent au stade d’adulte, ils partent s’établir sur un nouveau territoire. Le régime alimentaire de la taupe est pour 90 % constitué de vers de terre. Si elle ne reste pas dans votre jardin, c’est que votre sol n’est pas assez fertile et ne contient pas de vers de terre. La taupe va chercher d’elle-même un autre terrain, celui du voisin peut-être ?

Existe-t-il des solutions préventives ?
Aucune solution préventive n’est efficace. Il faut éviter de stocker au fond de votre jardin les déchets de tontes qui constitue une réserve de nourriture. Vous multipliez par 10 le risque d’avoir des taupes. Passés les dégâts des premières taupinières (monticules de terre), il peut arriver qu’une fois celles-ci rasées, plus aucune ne réapparaisse. Si les taupes restent au fond de votre jardin, les dégâts sont faibles et ne nécessitent pas vraiment qu’on leur déclare la guerre.

Le piégeage traditionnel, une technique qui a fait ses preuves
La seule technique efficace est le piégeage traditionnel. Le piège est constitué de deux éléments : la pince (ou clé) en lui-même (qui fait ressort) et la tente (l’anneau). Le principe de fonctionnement est simple : il suffit de placer l’anneau entre les deux bras du piège. La taupe va passer entre ces deux bras et, à son passage, pousser la tente qui se déclenche. Le premier geste est donc de rouiller le piège – les pinces métalliques et les anneaux –  afin de masquer l’odeur humaine dont les taupes se méfient. Et enfin, il suffit de choisir la bonne taupinière pour y placer le piège, ni trop nouvelle ni trop ancienne. Les taupes n’aiment pas les courants d’air : en venant boucher « le trou », elle sera éliminée en 24 heures. Cette technique, déjà utilisée par Le Nôtre sous Louis XIV, est toujours d’actualité dans les jardins du Château de Versailles.

Quand piéger les taupes ?
Contrairement à d’autres mammifères (marmotte), la taupe est active toute l’année. Elle ne peut pas hiberner, car elle n’est pas capable d’accumuler des réserves graisseuses.

Jérôme Dormion
Taupegreen, réseau de taupiers professionnels
www.taupegreen.com

Taupières (Taupegreen)pinces à taupes (Taupegreen)

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent