Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF
http://www.

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

L'eau : nouveaux rapports à gérer

PluviomètreL'eau est aussi essentielle à la vie que l'air, voire plus.
Animaux et végétaux sont d'ailleurs surtout constitués d'eau (70% en moyenne), souvenir de la lointaine origine marine de la vie.
L'eau conditionne l'existence et la répartition des végétaux à la surface du globe. Les chaînes trophiques en découlent et, malgré les facultés d'adaptation qui ont fait le succès de l'espèce humaine, désertification est synonyme de disparition de toute vie ou presque.
Chacun sait que le Sahara, pour ne citer que lui, fut jadis occupé par les eaux et que ses franges étaient habitées par une riche végétation habitée d'une faune non moins riche. L'histoire de l'Egypte pharaonique regorge de témoignages irréfutables.

L'eau possède des propriétés physiques et chimiques exceptionnelles. Elle est donc recherchée pour de multiples usages aussi bien agricoles qu'industriels.
L'habitat humain ne peut s'en passer pour véhiculer les calories du chauffage, ni surtout les effluents d'assainissement.

Pas d'eau, pas d'habitat...peu d'eau, peu d'habitat.
Le spectacle de villageoises africaines parcourant chaque jour à pied des dizaines de kilomètres pour aller se ravitailler en eau devrait nous émouvoir davantage et nous rappeler les privilèges de notre confort. On estime d'ailleurs qu' 1/3 de la population mondiale est aujourd'hui privée d'eau potable et l'accès à l'eau reste de toute manière très inégal de par le monde (3). Selon le MEDD (cahiers de l'écologie et du développement durable novembre-décembre 2004), 30 millions de Méditerranéens n'ont accès ni à l'eau ni à l'assainissement.

Pas d'eau, pas d'agriculture.
En 2005, 79% de l'eau consommée en France durant l'été allait à l'irrigation agricole, contre seulement 10% au grand public, 9% aux producteurs d'énergie et 2% à l'industrie (1). Il faut dire que les surfaces françaises irriguées ont été multipliées par 5 entre 1970 et 1995, en relation avec l'accroissement des cultures de maïs, de fourrages et de soja. Les surfaces irriguées ne représentent pourtant que 6% des surfaces agricoles, ce qui est proportionnellement bien inférieur aux situations italienne ou espagnole par exemple.

Mais l'eau est avant tout indispensable à notre santé.
On peut survive plusieurs semaines sans manger. On ne survit que peu de jours à l'absence d'eau. Encore faut-il que cette eau soit d'une pureté suffisante pour que son usage répété ne génère pas de maladie, voire d'empoisonnement. Les sociétés développées surveillent de très près la qualité des ressources en eaux, ainsi que les performances de leur traitement pendant et après distribution. Il n'en est pas de même dans l'ensemble des pays et parfois la rareté des ressources est aggravée par leur pollution. Encore tout récemment, 4500 enfants en bas-âge mouraient quotidiennement dans le monde, faute d'accéder à une eau de qualité.
N'oublions pas que si l'eau est abondante sur terre, elle est pour l'essentiel impropre à l'utilisation directe, car salée ou à l'état de glace. En fait, seuls 0,02 % sont de l'eau douce et liquide !


Pour lire la suite, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

Daniel LejeuneDaniel Lejeune
Ancien directeur de l'écologie et du développement durable de la ville de Bourges

Journée à thème "Mieux arroser" Janvier 2008

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent