Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

La gestion de l'eau dans les jardins méditerranéens

Jardin méditerranéen (D.Douard)Imaginer un jardin réellement économe en eau nécessite d’intégrer cet objectif dans l’esprit même du jardin, dès la création, et de recourir à des méthodes complémentaires, jouant sur le choix des végétaux, les techniques d’arrosage et de paillage…

L’art des jardins s’est toujours adapté aux contraintes du temps. Le rôle du jardinier est d’accompagner cette évolution en préservant la prééminence du végétal.

Le jardinier ne doit jamais oublier le vieux proverbe cité par Francis Bacon :

« On ne commande à la nature qu’en lui obéissant »

VOICI 10 RÈGLES À SUIVRE POUR CONCEVOIR DES JARDINS ÉCONOMES EN EAU

RÈGLE n° 1 - l’Esprit du Jardin

Dès l’origine du projet, il convient de s’assurer que le maître d’ouvrage ait bien pris conscience des contraintes climatiques actuelles et prévisibles, afin de l’impliquer dans la réflexion menant à la conception d’un jardin économe en eau.

Son adhésion est indispensable, sur ce qui n’est pas simplement une technique, mais aussi une vraie philosophie, une version différente de la relation avec le jardin.

RÈGLE n° 2 – Les "Pelouses" 

Réduire, voire supprimer, les surfaces engazonnées irriguées qui "consomment" environ 1 m³ d’eau par m² et par an, en plus des précipitations naturelles.

Faire accepter l’idée qu’un gazon peut être jaune en été, pour reverdir aux premières pluies.

Pour lire la suite, TELECHARGEZ L'ARTICLE EN PDF

Portrait de Dominique DouardDominique Douard
Entrepreneur du paysage à Perpignan (66)