Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Savoir travailler son sol

Bien souvent, des gestes simples et des techniques douces permettent au jardin de garder ou retrouver son équilibre. La préparation du sol en fait partie.

photo binage1. Le travail de la terre : les bons gestes et les bons outils
Il est important de bien aérer votre terre au moins une fois par an pour plusieurs raisons :
? Permettre aux racines de respirer et de se développer correctement afin d’éviter une asphyxie des plantes,
?Briser la croûte qui peut parfois se former à la surface du sol et qui empêche l’eau de s’infiltrer.
Une terre bien travaillée va laisser passer l'eau et l'air nécessaires aux cultures. C'est une des conditions du succès au jardin.

Les signes d’une mauvaise aération :
? l’eau demeure longtemps en surface et a donc du mal à pénétrer dans le sol,
? présence continuelle de plantes envahissantes malgré le désherbage.
? « Boue en hiver et brique en été » 

LES TECHNIQUES DE TRAVAIL DU SOL

photo bêcheLe bêchage classique
Il sert à ameublir le sol en profondeur, à détruire les mauvaises herbes en les déracinant et à enfouir compost, engrais et amendements.
Un engrais améliore les qualités chimiques du sol, un amendement les qualités physiques.

Quand bêcher ?
? avant l'hiver dans les sols lourds, pour laisser le gel briser les mottes,
?au printemps pour les sols légers.

La terre ne doit pas être travaillée lorsqu’elle est trop sèche ou trop humide. La motte de terre prise entre les doigts doit être friable et ne pas coller aux chaussures.

Le travail du sol sans retournement
Il existe un débat sur l'utilité du bêchage, notamment dans les sols fragiles. Le travail du sol sans retournement est privilégié quand on ne veut pas bouleverser la vie biologique du sol. Pour cela on utilise un outil type « Grelinette », qui soulève simplement les mottes en les laissant ensuite retomber et permet de travailler le sol sur 25 à 30 cm de profondeur.

En cours d'année, le binage permet de contrôler l’infestation des adventices et de limiter la perte en eau par destruction des capillaires. Cela permet de décompacter le sol, ce qui facilite la pénétration de l’eau.

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent