Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF
http://www.

Agapanthus 'Blue Heaven' (La plante du mois)

Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Acheter et jeter de manière responsable

photo de pots en plastiqueLe jardinier achète des végétaux, des contenants et équipements pour le jardin, des supports de culture (terreaux), des produits de protection et de fertilisation, qui ont une empreinte écologique plus ou moins marquée.
De nombreux facteurs influent sur l’impact écologique d’un produit : son mode de production bien sûr, mais aussi la quantité et la nature des matières premières et ressources utilisées, son conditionnement, le transport jusqu’au consommateur et son stockage éventuel, ainsi que son mode de recyclage. Le calcul de l’impact environnemental d’un produit doit prendre en compte l’ensemble de son cycle de vie.

Un produit labellisé ‘bio’ garantira des conditions de production naturelle, mais peut avoir parcouru des milliers de kilomètres et avoir ainsi généré une grande quantité de CO2. Il y a encore beaucoup de travail à faire pour parvenir à un indicateur objectif et reconnu par tous de l’impact environnemental d’un produit.

Pour décoder les éco-labels, CLIQUEZ ICI

Les végétaux
De nombreux producteurs mettent en pratique les modes de production respectueux de l’environnement : ils sont en effet les premiers concernés par le coût et les risques liés à l’utilisation de produits phytosanitaires. Parmi les techniques figurent les règles de rotation et le choix des variétés, la protection biologique des cultures, la lutte raisonnée, le recyclage.

Certains vont plus loin en se soumettant volontairement à une certification officielle, avec respect d’un cahier des charges et contrôles indépendants. En leur donnant la priorité, vous encouragez le développement de ces bonnes pratiques. Il existe aujourd’hui deux principaux labels pour les plantes:

Suite au Grenelle de l’Environnement, le Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire (MEDDAT) met la dernière main au projet de certification environnementale des exploitations agricoles (HVE : Haute Valeur Environnementale), qui apportera une reconnaissance officielle aux initiatives répondant aux exigences d’un référentiel commun. Les horticulteurs et pépiniéristes se mobilisent pour faire reconnaitre les initiatives existantes. 

Certains agriculteurs vont plus loin en appliquant les règles de l’agriculture bio-dynamique : agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux hommes. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du vivant acquise par une vision qualitative et globale de la nature, en favorisant l’équilibre entre les forces et rythmes terrestres et cosmiques. Vous reconnaîtrez les produits issus de cette agriculture à leur certification DEMETER.

Les autres produits
Les écolabels distinguent des produits respectueux de l’environnement tout au long de leur cycle de vie. Deux écolabels sont délivrés en France : la marque NF Environnement pour le marché français et l’Eco-label européen pour le marché de l’Union européenne. 50 catégories de produits sont susceptibles d’être éco-labellisés. Dans le jardin, il s’agit des amendements et supports de culture ainsi que des composteurs.

Autres critères d’achat à privilégier :

· Privilégiez les produits de proximité
· Privilégiez les produits n’accumulant pas de suremballages sophistiqués
· Privilégiez les produits recyclables, biodégradables (emballages surtout) ou contenant des produits recyclés
· N’achetez que les quantités qui vous sont nécessaires, pour éviter le gâchis.

Un produit biodégradable est un produit qui peut être décomposé par des micro-organismes, champignons et/ou bactéries. Il peut être composté.

Gérez vos déchets de manière responsable

Vous pouvez valoriser les déchets verts par le compost. Le jardinage génère également d’autres déchets : emballages, sachets, bidons d’engrais et de produits phytosanitaires. Ne les jetez pas n’importe où ! Adoptez le tri sélectif pour les déchets ‘communs’, papiers, cartons, plastiques, verre. Rapportez les emballages et reliquats de produits phytosanitaires à une déchèterie équipée pour cette collecte.

Le site de l’UPJ met à votre disposition sur son site internet une carte ‘google map’ qui vous permet de trouver par code postal ou département la déchèterie la plus proche de votre domicile.


acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent