Apprenez à jardiner dans le respect de votre environnement, un site de la SNHF


Jardine avec Bottine et ses amis. de 3 à 11 ans

Maladie sur poirier

Description

Madame, Monsieur, je me rapproche de vous pour vous demander conseils. J’ai planté il y a trois ans un poirier à l’endroit préconisé par l’arboriculteur au niveau de l’ensoleillement et exposition au soleil.

Depuis deux ans il nous donne des poires, trois à quatre pièces/saison. Cette année, les rares poires conférences ont commencé à grossir normalement, et tout d’un coup, elles devenaient marron et commençaient à pourrir avant d’être mûres.

Un jardinier nous a conseillé de couper le haut de l’arbre, pour éviter qu’il monte de trop et me disait que s’il monte, il ne donne pas de fruits. C’est ce que j’ai fait l’an dernier.

Et cette année pas de récolte de fruits, car les quelques poires qui étaient à l’arbre ont pourri avant la saison. Que faire pour avoir ces poires désirées au moment de l’achat de ce poirier–conférence. ?

Sur le même terrain, proche de ce poirier, nous avons mis un mirabellier, et un cerisier, et un cognassier. Le cerisier, planté l’an passé, ne présente pas encore les mêmes caractéristiques au niveau des feuilles, alors que le mirabellier, le cognassier et le poirier ont les mêmes signes au niveau des feuilles. A côté nous avons des groseilliers et maquereaux et là nous avons une bonne production. Je vous remercie de vos conseils.

Informations

Nom de la plante : Poirier
La plante est : En pleine terre
Elle est située : Au jardin
Son exposition : Ensoleillée
Situation géographique :

En ville (Nord de la France)

Le type de sol ou le type de substrat :

Sol normal. Pas de substrat à ma connaissance.

La plante est-elle régulièrement arrosée ?

Oui, par la pluie.

Symptômes observés sur la plante et leur localisation :

Petites tâches noires sur les feuilles, fruits pourris

Actions récentes éventuelles :

Aucune

Photos

Réponse

Pseudomonas du poirier

La bactérie Pseudomonas syringae peut induire les symptômes que vous décrivez sur la variété de poirier 'Conférence', variété qui est particulièrement sensible à cette bactérie. Elle peut d'ailleurs aussi contaminer le cognassier.

Les symptômes habituellement induits par cette bactérie peuvent concerner les fleurs qui noircisssent et sèchent; les jeunes poirettes peuvent aussi noircir, sécher et tomber. A un stade plus avancé la chair des jeunes poires peut aussi être altérée et totalement dépréciée - ce dernier symptôme est proche de ce que vous décrivez (fruit pourri). Les symptômes sur feuilles sont ceux que nous observons sur les photos que vous avez jointes.

La lutte est uniquement préventive: traiter à la chute des feuilles (en cette saison - fin octobre) avec de la bouillie bordelaise; ce traitement peut être répété en fin d'hiver.

le 29/10/2013

Vous n'avez pas trouvé de réponse satisfaisante ? > Posez votre propre question

Retour à l'accueil d'HortiQuid

acheter les actes du colloque Quand les plantes se parlent